Image article

Qu'est-ce que le thé noir ?

Article

Publié le



Le thé noir, qu’est-ce que c’est ?

Le thé noir provient du théier Camellia sinensis : 

theier-pour-faire-du-the-vert-ou-du-the-noir-feuille-et-fleur-de-the-hibiscus-fluor-citron-vert

©Canva

Pour produire du thé noir, les feuilles du théier sont entièrement oxydées au cours du processus de transformation, d’où cette couleur foncée qui donne son nom au thé « noir ». Cette exposition prolongée à l’oxygène fait en sorte qu’elles acquièrent une saveur intense, sucrée et corsée.

Un thé noir, est simplement un thé vert qui a été complètement oxydé !


gourmand-thé-en-feuille-morceau-diurétique-perte-de-poids-finesse-laisser-infuser-formose-the-du-matin

©Canva

L’histoire et origines du thé noir 

Le thé est considéré comme étant originaire de Chine. Il y a quelques centaines d’années, les marchands de thé de la Chine ancienne comprimaient les feuilles de thé noir pour en faire des briques, transportées sur de longs parcours pour être utilisées comme monnaie d’échange le long des routes commerciales d’autrefois, entre la Chine et l’Occident (route de la soie).


fraise-amer-délicat-digestion-fruits-rouge-torrefaction-liqueur-crus-pétales-cueuillette-bourgeons

©Canva

Le traitement du thé noir

C’est la variété de théier et la façon dont les feuilles de la plante sont traitées qui déterminent si un thé devient noir ou vert. Les thés noirs sont généralement produits selon l’une des deux méthodes suivantes.


La méthode Orthodoxe pour produire du thé noir :

Cette méthode de production est longue car les feuilles de thé restent entières ou seulement partiellement brisées pendant le traitement.

Les feuilles de thé sont alors :

  • Fraîchement cueillies
  • Flétrissage : séchées pour réduire l’humidité
  • Roulage des feuilles de thé : roulées de diverses façons
  • Oxydation : oxydées pour créer couleur et richesse de saveur
  • Fixation de l’oxydation : cuites entre 65 et 110 °C (la chaleur arrête l’oxydation)
  • Classement : classées pour préserver la qualité


Théine-Théière-Consommation-de-thé-Mélange-de-thé-Vert-et-noir-Plantations-Catéchine-Fleurs-de-jasmin-Impérial-Fermentés-Capsules-de-thé-Capsules-Thé-earl-grey-Coffret-thé-Buvant-un-thé-Thés-en-vrac-Épicerie-Yin-zhen-Équitable-Citronnelle-Bai-La-route-des-comptoirs

©Canva


La méthode Non-Orthodoxe ou CTC pour produire du thé noir :

La méthode Crush-Tear-Curl, littéralement broyage-déchiquetage-roulage est le processus de production qui est plus court car les feuilles de thé sont coupées en petits morceaux au lieu d’être roulées. L’oxydation se fait alors plus rapidement et le coût de la méthode est moins important.Ce traitement est souvent destiné aux thés en sachets puisqu’il permet d’utiliser les feuilles de thé abîmées.

Les feuilles de thé suivent alors ce traitement :

  • Récolte
  • Découpage, déchirure, frisage
  • Oxydation, fermentation ( exposition à l’air humide et riche en oxygène)
  • Séchage (130°C/90°C)



©Canva

Les grands producteurs de thé noir

Le thé noir est cultivé et transformé dans le monde entier, sous des climats et des géographies variés. Trois des plus grands producteurs de thé noir sont aujourd’hui : l’Inde, le Sri Lanka et l’Afrique.


Les différents types de thé noirs:

Le thé Assam :



©Canva

La région indienne de l’Assam est la plus grande région productrice de thé au monde. Son climat pluvieux et tropical produit un thé connu pour ses caractéristiques audacieuses et maltées qui résistent bien au lait et au sucre.


Le thé Ceylan :



©Canva

Une grande partie de l’économie du Sri Lanka dépend des jardins de thé, dont l’emplacement varie de frais et montagneux à humide et tropical. La plus grande partie des exportations de thé du Sri Lanka est du thé noir, connu sous le nom de Cey-lan. Les thés de Ceylan peuvent varier selon l’endroit où ils poussent mais on sait généralement qu’ils sont forts et vifs avec une pointe d’épice. 


Le thé Darjeeling :



©Canva

Cultivé dans une plus petite région montagneuse productrice de thé en Inde, le Darjeeling est un thé noir plus doux et plus herbacé qui peut changer de saison en saison avec le climat. Le Darjeeling est souvent utilisé comme base de thé pour la boisson épicée populaire de l’Inde, le Chai.


Le thé Kenyan :



©Canva

Le Kenya est maintenant en tête de l’Afrique et de l’industrie dans le style CTC de production de thé, produisant et exportant principalement du thé noir. Le thé kenyan est connu pour son style affirmé et corsé.


les-diférentes-saveurs-des-thés-noirs-dégustation Quelle est la saveur du thé noir ?

En général, le thé noir est plus fort, plus audacieux et plus riche que le thé vert. Pendant l’oxydation, l’oxygène interagit avec les parois cellulaires du théier pour transformer les feuilles de la riche couleur brun foncé en couleur noire. L’oxydation modifie également le profil gustatif d’un thé noir, on y retrouve des notes maltées, fruitées ou même fumées, selon le thé.

Une fois infusé, un thé noir peut avoir une couleur différente (de l’ambre, au rouge, au brun foncé) et sa saveur peut varier de salé à sucré. Le thé noir a généralement plus d’astringence et d’amertume que le thé vert, mais s’il est infusé correctement, il peut être doux et savoureux.

Souvent , il est dit que le thé noir peut avoir des gouts :

  • malté
  • fumé
  • vif
  • terreux
  • épicé
  • noix
  • métallique
  • agrumes
  • caramel
  • cuir
  • fruité
  • doux
  • miel

les-gouts-et-saveurs-des-thes-noirs-Flétries-Nombreux-bienfaits-Buvez-du-thé-Compagnie-coloniale-Exotiques-Boule-à-thé-Marques-de-thé-Vitamines-Yunnan-Agriculture-biologique-Japonaise-Thés-bio-Thé-vert-de-chine-Rooibos-Cha-Matcha

©Canva


Lorsque vous choisissez un thé noir, n’oubliez pas que tous les thés noirs n’ont pas le même goût. Tout comme le vin fin, il y a de nombreuses variables qui donnent aux thés noirs leur propre saveur particulières :

  • L’endroit où ils ont été cultivés ? S’ils ont poussé près d’autres cultures qui ont affecté leur saveur (rosiers, caféiers)
  • Dans quel climat ils ont poussé ? S’ils ont été fertilisés naturellement ou par produits chimiques
  • Combien de temps les feuilles ont subi l’oxydation pendant leur traitement ?
  • Quel traitement thermique a permis d’arrêter leur oxydation ?
  • Si les feuilles sont demeurées entières (orthodoxes) ou coupées en petits morceaux (non-orthodoxes) pour leur conditionnement ?



Comment conserver le thé noir ?

De nombreux thés noirs peuvent durer jusqu’à un ou deux ans, s’ils sont conservés dans un endroit frais, sombre et dans un contenant opaque et hermétique comme dans des bocaux ou des boîtes à thés par exemple ! Ils doivent être conservés à l’abri de :

  • La lumière
  • L'humidité
  • Des éléments de cuisine comme le café et les épices qui peuvent s’infiltrer dans les feuilles de thé.


Thé-box-Faire-du-thé-Heure-du-thé-Thé-de-qualité-Absorption-Litre-de-thé-Fleurs-de-thé-Grand-cru-Amateurs-de-thé-Détox-Antioxydants

©Canva


N'hésitez pas à lire notre tips sur "Les bienfaits du thé noir", celui-ci n'aura plus de secret pour vous !